Lycée Kokuritsu

Lycée mixte ou adolescent et adolescente s'amusent dans la joie mais il ne sont pas tous normal , et ont tous une histoire a nous raconté......Hentai/Yaoi/Yuri autorisé.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La gym,la gym la plus mortelle.

Aller en bas 
AuteurMessage
kurosaki
Le terrible et gaffeur prof de Gym
kurosaki

Masculin Nombre de messages : 183
Age : 28
Ou vous êtes? : Je n'en sait trop rien.
Vos loisirs : Faire souffrir les autres.
Votre humeur : Déchirante!!!
Date d'inscription : 16/03/2009

Feuille de l'élève
Biographie:
Ami / Amour: Squall leonhart (ami)
Nom et prénom: Ustiru Kurosaki

La gym,la gym la plus mortelle. Empty
MessageSujet: La gym,la gym la plus mortelle.   La gym,la gym la plus mortelle. Icon_minitimeMar 31 Mar - 20:46

En attendant les élèves au gymnase,Kurosaki regarda sa montre mais sans faire attention a l'heure car il s'ennuya,alors il fit quelques pompages.Apres ses pompages il prépara les exercices et eu quelques idées assez meurtrieres.Il attendit,attendit,attendit,...Il fit une petite sieste sur le mousse.Il entendit quelqu'un entré mais il vit que c'était la femme de menage puis il vit l'heure et en fait il était 1 heure en avance donc il rangea tout le materiel pour que la femme de menage puisse nettoyer.Apres ce desagreable incident,Kurosaki remit le materiel.Puis il regarda l'heure,et dit:

<<Maintenant c'est la bonne heure.>>

Dit-il avec epuisemnent.Il entebdit quelqu'un entré mais il sut que se n'etait plus le femme de menage.

...
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Tachiwa

Aiko Tachiwa

Féminin Nombre de messages : 49
Age : 23
Ou vous êtes? : Au pied d'un Arc-en-ciel entrain de détérer un trésor x)
Vos loisirs : Manger *____*
Votre humeur : Top Moumoutte U_U' =)
Date d'inscription : 05/04/2009

Feuille de l'élève
Biographie:
Ami / Amour: Perschonne =3
Nom et prénom: * Tachiwa Aiko *

La gym,la gym la plus mortelle. Empty
MessageSujet: Re: La gym,la gym la plus mortelle.   La gym,la gym la plus mortelle. Icon_minitimeVen 10 Avr - 8:20

Aiko vennait de ce réveiller, ça mère, penchée au dessus d'elle la couvait d'un regard aussi bienveillant que souriant. Quand elle comprit enfin que sa fille adoptive était réveillée elle se mit à chantonner et à ouvrit les rideaux de la chambre de la jeune fille. Aiko agacée par ce trop plein de soleil en pleinne face renfonça la tête dans son cousin chaud.... peut-être même un peu trop. Personne ne sait si c'est l'électricitée enmagasinée par l'oreiller ou même la tête d'Aiko qui avait rechauffé l'oreillé, mais une chose était sure, Elle avait les cheveux qui lévitaient tout seuls au dessus de ça tête ce qui laissa échapper un ricanement joyeux de la bouche de Koyomi. Aiko lui tira a langue en montrant qu'elle était indiferente aux remarques de sa mère puis se dirigeas lentement vers la cuisine... imaginant ce qui l'y attendait. Normalemet, un magnifique gâteau au chocolat confectionné avec amour U_U' la veille devrait attendre bien sagement sur la table...rien que d'y pensser elle treblait d'exitation X). Mais là, horreur, à la place d'un magnifique gâteau au chocolat ce trouvait un magnifique désastre. Le gâteau avait été à moitié déscimé, les miettes s'étaient déà invitées à notre "somptueux" repas et pour finir , deux verres de jus d'orange, un à moi tié vide, l'autre plein, avec du jus en dessous du verre; les bols de chocolat eux non plus n'avaient pas réchappés au carnage... jamais Aiko n'avait vu cette table dans un état aussi l'amentable, ce qui apparement ne semblait pas ternir le bonne humeur de ça "maman". Les deux jeunes femmes passèrent leur temps à discter de tout et de rien quand ce fut le moment de sauter dans la salle de bain... Aiko s'y pressa, préssée de fuir au rangement du lieu de bataille matinal.

Ses yeux fixaient le miroir, les spots du dessus allumés. La jeune fille ce demandait commet elle avait réussit à assumer son visage jusqu'ici, mais qu'elle honte... Elle se sentit un peu mal alors elle se déshabillat rapidement et alluma l'eau chaude... enfait, elle était presque brûlante, mais Aiko s'y sentait si bien... Enfin bre, elle ce contenta de ce laver les cheveux avec un shampoing à la pomme et le corp avec de la vanille. Bien que cella soit futil rien que l'idée de mélanger deux parfums la faisait jubiller... Alors une fois ceci-fait elle sotit de la douche, ce sêcha, applicat es soin du visage queça mère lu avait conseillé de mettre, bien qu'elle en soit un peu rétissante à se genres de choses. Elle attrappa un démêlant, le pshitpshita sur ça chevelure mouillée et les brossa. Quand elle eut fini elle se brossa les dents, dentifrice à la menthe, décidement, elle n'arrêtait pas avec ses coktail d'odeur... et c n'était pas fini, son parfum approchait dangereusement de son corp et menaçait de lui balancer son précieux liquide dans les yeux... Aiko échappa à ce suplice et ressortie quelques minutes plus tard de la salle de bain, les cheveux secs et propre que un sous neuf, à tel point qu'on aurait put le confondre avaec un mut blanc si elle n'avait pas eut de cheveux et des yeux foncés ainsi que des haits flashy.

Avant de partir la petite fille prit ses affaires, sans oublier son sabre de kendo qu'elle tenta en vain de dissimuler ans sa valise qui, trop petite pour l'acceuillir le laissait largement dépassé d'elle même x). Résignée elle attrapa quelques autres vêtements et sortit de la maison pour ce dirigé vers la voiture bleu foncé qui l'attendait en bas de la maison. La jeune fille ouvrit la porte, attendit que sa mère mette le contact en balançant sa valise précautionnement par derrirère et alluma la musique. Elle chantat à tu-tête pendant les longues heures de trajet tout en répondant à tout ce que lui disait Koyomi, inquiète.

Quand les deux jeunes femmes arrivèrent elles se quittèrent trsitement et la jeune fille du partir à contre-coeur vers sa futur chambre... Elle ne la trouva qu'après un bon quart d'heure à déambuller dans les couloirs, mais çavallait le coup, elle était tellement à plat qu'elle se contenta d'envoyer un SMS à sa mère pour lui dire qu'elle allait bien et se mit en pyjama. Elle ne croisa aucune fille qui ne dédaigna lui adresser la parole dans tout le Lycée, espèront que ça ne dure pas... Puis finalement elle se coucha vers 20H30 érintée... et comme demain une journée de cour l'attendait, elle préférait ce méfier...

Le lendemain matin elle se réveilla tôt afin de ce préparer, elle s'apperçut qu'une jeune fille était flaquée devant la télé entrain de regarder "BoB L'Eponge"
sur le coup elle fut un peu surprise mais heureuse qu'il y ait au moin une fille qui ne se prennait pas au sérieux dans ce lycée. Elle lui adressa la parole gentillement, et au bout de quelues minutes notre petit martien du partir à la recherche de son prochain court...son amie entra elle dans la douche, ce qu'Aiko avait évidement fait le matin même avant de la croiser et là où il s'était passé exactement la même chose que la veille sauf qu'elle faillit tomber en sortant de l'étroite salle... Enfin, tout ce qu'elle pouvait dire c'est qu'elle s'aprettait à affronter la dur réalitée du monde extèrieur en se faufilant discrètement dehors...

Aiko vennait à peine d'arriver dans ce Lycée "fabuleux" qu'elle avait déjà un cours... de sport en plus, elle qui n'en rafollait pas, m'enfin c'était déjà mieux qu'un coursde Français, surot si c'était encore une des ces p'tites vielles toutes rabougries et moches qui l'enseignait...x) m'enfin elle allait quand même ce taper du sport...T-T'. Aiko chercha un bon moment où ce trouvait le gymnase ,un peu désèpérée vers a fin elle fini par demander son chemin... et au bout de quelques minutes ell arriva enfin devant le grand édifice! *O*
La jeune fille poussa la lourde porte et pénétra dans la grande salle, personne, enfin si, une femme de mènage et un jeune garçon aaux cheveux d'un étrnge couleur rouge surment pas naturelle... La "petite" s'aprocha en silece du garçon, quand elle arriva devant lui elle eut un petit sursaut interrieur. Eh bah? Ca ne pouvait tout de même pas être lui le prof de sport... bien qu'il ait l'air mature, (d'ailleur surement plus que touts ses anciens camarades de classe) elle restait persuadée qu'il n'avait qu'entre 18 et 20 ans ...
Alors, commençant à douter si elle ne c'était pas trompée de cours elle le regarda, un visage timide, bien plus que d'habitude:


-" B...onjour, savez-vous où est le prof' de sport?"

La femme de ménage pouffa, un rire retenu... qu'y avait-il de si b^te à poser une question si banale? La jeune fille de crompris pas, et se retourna vers le grand inconnu...
Aiko le regarda, en s'éfforçant de sourire amicalement, bien qu'on puisse voir la nervosité dans ses yeux. Elle ne bougeas pas d'un pousse, trop stréssée, elle attendait une réponse et ne renoncerait pas à l'avoir maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
http://Prononce-mon-nom-et-tu-dis-un-truc-de-fou.xD
kurosaki
Le terrible et gaffeur prof de Gym
kurosaki

Masculin Nombre de messages : 183
Age : 28
Ou vous êtes? : Je n'en sait trop rien.
Vos loisirs : Faire souffrir les autres.
Votre humeur : Déchirante!!!
Date d'inscription : 16/03/2009

Feuille de l'élève
Biographie:
Ami / Amour: Squall leonhart (ami)
Nom et prénom: Ustiru Kurosaki

La gym,la gym la plus mortelle. Empty
MessageSujet: Re: La gym,la gym la plus mortelle.   La gym,la gym la plus mortelle. Icon_minitimeVen 10 Avr - 13:20

(((Ma couleur de cheveux est naturelle.)))

Kurosaki se tourna vers la femme de menage,avec un air assassin,mais se retourne vers la jeune fille qui avait d'une certaine manière peur.

<<Je n'en ai peut-être pas l'air,mais je suis le prof de sport,bien que j'ai 21 ans je suis le prof de sport,et dans ton visage je vois que rien qu'en voyant tous ces exercices tu trembles de peur,mais tu vas devoir les surmonter,mais d'abord l'echauffement.Si tu veus d'abord manger quelque chose vas-y parce que après tu ne reviendras plus d'ici vivante.Et je me présente je suis Kurosaki.>>

Dit Kurosaki en riant a la dernière phrase,lorsqu'il vit la jeune fille,elle trembla,elle resta immobile,ave se sourire amical qui ne dura point.

<<Tu es sur que sa va aller?>>

Puis il toucha la jeune fille a l'épaule,il sentit qu'elle tremblait.Kurosaki pensa

[J'y suis peut-être aller un peu fort avec elle,je suis sur qu'elle ne fera jamais autant de sport aujourd'hui.Je vais plutot faire d'autres exercices plus facile.]

<<Euh...Sa va aller?Tu trembles,j'ai compris,ces exercices sont trop difficiles pour toi,bien je vais les changer.>>

La jeune fille le fixa toujours mais avec un sourire qui faisait peur,un sourire on l'on pouvait se demander si c'etait réel.En se retournant vers les exercices ,Kurosaki avait un air gêné,mais la jeune fille ne vit pas son visage.

<<A oui,c'est quoi ton nom?>>

Dit Kurosaki en se dirigeant vers la feuille de présence.Kurosaki vit qu'il en manquait un tas,sur la feuille il vit un post-it,il venait du directeur.Il disait

{La maman d'une fille m'a demander de vous dire que sa fille n'a jamais fais beaucoup de sport.Donc elle m'a dit que vous ne devez pas la brusquez sinon elle s'évanouira,il y a de petites chances qu'elle ne s'évanouisse pas mais qu'elle reste immobile,bref je veus vous dire que cette fille s'appelle Aiko et que vous devez y aller molo avec elle,j'espere que vous avez compris.}

Kurosaki se retourna vers la jeune fille mais avec un air encore plus gêné.

<<Tu dois surement être Aiko non....?>>

Demanda Kurosaki en attendant la réponse, mais la fille restait toujours immobile,alors Kurosaki se dirigea vers elle et retoucha son épaule,elle tremblait de plus en plus.Alors il la dirigea vers le mousse et la coucha dessus.

<<Je suis le pire des imbéciles...>>

La femme de ménage pouffa mais ne put se retenir.Alors elle ria en sanglots.

<<TU DIS QUELQUE CHOSE AU DIRECTEUR JE TE TUE!!!>>

Cria Krosaki a la vieille femme.pui il enleva tous les exercices et les remplacas par d'autres.Apres une demi-heure il vit le jeune fille bouger.

...
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Tachiwa

Aiko Tachiwa

Féminin Nombre de messages : 49
Age : 23
Ou vous êtes? : Au pied d'un Arc-en-ciel entrain de détérer un trésor x)
Vos loisirs : Manger *____*
Votre humeur : Top Moumoutte U_U' =)
Date d'inscription : 05/04/2009

Feuille de l'élève
Biographie:
Ami / Amour: Perschonne =3
Nom et prénom: * Tachiwa Aiko *

La gym,la gym la plus mortelle. Empty
MessageSujet: Re: La gym,la gym la plus mortelle.   La gym,la gym la plus mortelle. Icon_minitimeVen 10 Avr - 15:13

((( Je saiiis x3 Mais Ai' est le sais pas =3 )))

Ah...bah si, c'était bien lui...vingt-et-un ans, elle n'était pas tombée si loin que ça... mais ce qui retenu le plus l'attention d'Aiko ne fut pas son age très peu élevé pour un prof, mais plutôt ce qui avait suivit...il voulait sa mort? Rien qu'en penssant à ces mot: sport, exercices, échauffement et vivante elle faillit avoir la nausée. Sont corp tremblait tout seul, encore cette sensation d'impuissance, cela se produisait souvent en sport, et encore plus quand elle n'était pas motivée...elle s'éfforça de garder le sourir mais même ça lu semblait dur alors elle arrêta son cinema quelques secondes, juste histoire de lui laisser le temps de lui poser cette question qu'elle avait tant entendue... elle ne répondit pas, à présent cette question lui éait trop famillière, et peu à peu elle avait l'impression de renouer avec son passé...horrible rien que d'y pensser elle retrembla alors qu'il lui toucha l'épaule... plutôt gênant, penssait-il qu'elle était faible? Surement, mais en fait elle était solide, peut-être même plus que la plus part des filles... c'était cette façon de ce démarquer des autres qui l'avait poussée à se refermer sur elle même...
Ces exercices? Maintenant là n'était plus le problème... que croyait-il? Et puis dabord pourquoi était-il devenu gentil, hein? Elle croyait être tombée sur un professeur sadique il y a quelques secondes...Elle lui souriat, mais amèrement, en vrai elle aurait voulut se cacher le plus vite possible, partir loin de cet endroit...l'infirmerie? Non... encore une preuve de faiblesse, à présent il fallait se montrer courageuse, elle ferrait tout son possible pour tennir bon jusqu'au bout... du moin jusquà la fin de la séance...
Il lui demanda son nom, Aiko commença à ouvrir la bouche, mais aucun son ne sortit puis elle réessaya en vaint, finalement il eu l'air de s'interresser à tout autre chose alors elle abandonna à contre-coeur...
Puis il revint, et lui annonca son prénom, il avait raison, elle s'apellait Aiko... mais très franchement à quoi cella servait-il de connaître le nom de quelqu'un si cette personne ne lui répondait pas? Elle le regarda encore tremblante, il retoucha son épaule... une fois de plus on aurait-dit qu'elle était entrain de prendre un coup de jus... pourtant, elle remarqua que ces tremblements étaient plus violent en présence du sexe opposé... beurk.
Il la couha sur la mousse un peu plus loin en déclarant qui était le pire des imbéciles, sur le coup Aiko se dit qu'il n'avit pas tout à fait tort et que de toute façon, il ne pouvait pas réchapper à la nature du sexe masculin, cette particularitée d'eux était quasi inratable, alors, de toute façon, il se confondait dans la masse. Mais en prennant du recul, comme à on habitude elle se dit que tout le monde faisait des erreurs, et que de toute façon, s'en était qu'une parmit tant d'autres... on n'en commetait jour après jours mais les reconnaitres était difficile et il fallait du courage, donc pour elle ce sadique commençait à devenir danregeusement gentil. Elle était bête, trouver des qualitées chez les gens n'était pas dur, mais elle grossissait toujours tout, siça ce trouve il était juste très franc...et voila... une autre qualitée. Aiko était trop indulgente et elle s'en rendait compte. Puis un rire survint, la srtant de ces penssés, elle fut recouverte par la voix du professeur qui lui ordonna de ne rien dire au directeur...mais de quoi parlait-il? La petite fille ne comprennait pas pourquoi il craignait le directeur alors qu'il n'avait rien fait...menfin bon, tanpis...
C'est alors qu'il commençat à changer les exercices, Aiko le regarda longtemps tout en réfléchissant, elle ne savait pas trop quoi dire ni faire alors au bout de quelques minutes elle se releva, d'un air décidé et parcourut la salle jusqu'à l'enseignant:


-" Ex...excusez m-moi.... sauriez-vous où j-je peux trouver une... tenue de sport?"

Elle rougit des pieds à la tête , mais ne tremblait plus, elle était presque sur d'avoir retrouvé le contrôle d'elle même... maintenant restait à savoir si ça allait marcher pour toujours... en tout cas elle l'espèrait plus que tout....

-" A moin que... v-vous vouliez que je... vous aide à m-mettre en place ...tout ça?"

Elle n'était pas encore capable de placer une phrase entière sans flancher mais quans cela arriverait elle le remarquerait et à son avis cela durerait logtemps... Aiko ne bougeais plus, pas par peur mais par simple intimidation d'élève à seinsei... ça s'arrêtait là, parcontre vu la difficulté qu'elle avait à parler elle aurait du mal à se faire beaucoup d'amis...
Enfin bref, elle attendait la réponse de son professeur tout en écoutant la sonnerie retentir (tel un cochon à qui on donnerait un coup de pied) et apperçue des élèves franchir la porte qu'elle avait traversé plus tôt...elle aprhendait une futur rencontre et espèrait que son professeur lui répondrait assez vite pour qu'elle ait le temps de filler ou de parraître trop occuper pour eux...
Revenir en haut Aller en bas
http://Prononce-mon-nom-et-tu-dis-un-truc-de-fou.xD
kurosaki
Le terrible et gaffeur prof de Gym
kurosaki

Masculin Nombre de messages : 183
Age : 28
Ou vous êtes? : Je n'en sait trop rien.
Vos loisirs : Faire souffrir les autres.
Votre humeur : Déchirante!!!
Date d'inscription : 16/03/2009

Feuille de l'élève
Biographie:
Ami / Amour: Squall leonhart (ami)
Nom et prénom: Ustiru Kurosaki

La gym,la gym la plus mortelle. Empty
MessageSujet: Re: La gym,la gym la plus mortelle.   La gym,la gym la plus mortelle. Icon_minitimeVen 10 Avr - 16:12

<<Tu es bien gentille mais sa ira.les tenues sont dans les bacs pres du bureau,le bac bleu pour les filles,les vestiaires sont a coté de moi,tu vois la difference entre garcons et filles j'espere?>>

Dit-il en placant les tapis a coté du kipling,il laissa un espace pour l'echauffement,il mit le cheval d'arson pres des barres paralleles et etc...,il vit les autres élèves se diriger vers les bacs,puis vers les vestiaires.Sur sa feuille,il vit que les cours commencaient a 8heure, et qu'ils terminaient a 10heure,il etait 8heure 15min,il remarqua que Aiko etait arriver 15min plus tot, il rit,puis il vit que la femme de menage partit,Kurosaki la regarda avec un air disant.

{n'oublie pas se que je t'ai dit}

Il vit Aiko dans sa tenue de sport et lui dit.

<<Tu peus aller t'asseoir sur le banc on attend les autres pour l'entrainement,tu t'es calmée j'espère,si tu recommences tes tremblottements je t'emmene a l'infirmerie et je te licencie de sport toute l'année,sa va peut etre te faire sourire mais quand tu passeras l'année tu a 1/4 de m'avoir comme prof de gym,et les autres prof sont tres,comment dire...strict.>>

Il attendit les autres,il ne sortaient pas.

<<C'est décidé je vais les coller.>>
...
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Tachiwa

Aiko Tachiwa

Féminin Nombre de messages : 49
Age : 23
Ou vous êtes? : Au pied d'un Arc-en-ciel entrain de détérer un trésor x)
Vos loisirs : Manger *____*
Votre humeur : Top Moumoutte U_U' =)
Date d'inscription : 05/04/2009

Feuille de l'élève
Biographie:
Ami / Amour: Perschonne =3
Nom et prénom: * Tachiwa Aiko *

La gym,la gym la plus mortelle. Empty
MessageSujet: Re: La gym,la gym la plus mortelle.   La gym,la gym la plus mortelle. Icon_minitimeVen 10 Avr - 19:04

?! Bah, qu'est-ce qu'il avait? Il devait sans doute crire qu'Aiko allait gaffer ... elle en aurait été capable mais préférat ne pas trop en dire, ce contentant d'obeïr sans broncher. Aiko se dirigeas vers le bac bleu où elle attrappa unes des tenues de sport réserver aux filles: Un T-shirt blanc simple avec de petits traits bleus foncés sur le robord des manches, col et le bas du Tee-shirt, un petit short du même bleu avec des baskets blanches et très simples. Elle poussa un soupir, il fallait maintenant qu'elle passe ue seconde épreuve, les vestiaires, déjà bondés par les gaçons et les filles. Elle allait être la source de tous les sujets et de toutes les rumeurs, elle en était sur, rien que dit pensser, elle recommença ses tremblement mais reprit son courage à deux mains et continua à marcher en direction des deux portes. A gauche: les garçons à drite: Les filles... bah voila elle ne c'était pas gourée, son gentil professeur l'avait sous-estimer x). Donc, elle entra le coeur palpitant dans le vestiaire des filles, elle ouvrit la porte, regrda à l'inèrieur. Sur le coup personne ne la vit trop occupées à papoter les filles regardaient ailleur mais il y avait cette commère, ouais ce genre de peste qui prévient tout le monde de votre arrivée dans une classe. Quand elle eut fini son speatch toutes les regards étaient rivés sur Aiko qu rougit des pieds à la tête et s'enferma dans les toilettes afin de se changer en paix. Sont coeur battait à cent à l'heure, ça devait bien s'entendre à travers les fines paroies des murs. Quand Aiko sortit du seul endroit où elle se sentait à peut-près bien les bavardages à son égart avaient déja commencés... alors elle sortie toute tremblante du vestiaire des femmes et s'appuya dans le couloir qui mennait aux vestiaires. Des garçons marchaient lentement dans les couloirs, très très lentement, comme si l'idée de faire du sport les tennaient attiré loin, comme un émant à qui on inverserait les pôles. Ils s'arrêtairent, Aiko les regardèrent, toujours aussi tremblante.. ils commençèrent-a parler... ell aurait dû s'en douter, qu'elle idiote. Alors elle retraverssa le couloir dans le sens inverse en rouvrant la porte qui mennait au gymnase. Quand elle vit qu'elle était sele avec le professeur elle soupira, comme soulagée de ça, ses tremblements avaient céssés. Le prof lui dit d'aller s'assoire sur un banc, elle s'executa, écoutant tout ce qu'il avait à lui dire. Il parlait de ses tremblements, si il l'avait vue quelques secondes plus tôt ce n'était pas à l'ifirmerie qu'il l'aurait envoyée mais à l'hôpital. A ceci elle ne fit aucune réfléxion, pas non plus au fait qu'il soit le plus gentil enfin, presque. Tout ce qu'elle ce contenta de faire c'était de sourire bêtement jusqu'à ce qu'il s'énèrve au près des autres élèves en retard. Aiko ne put s'empêcher d'emir un petit rire étouffé en mennant ça main à ses lèvres. Quand elle l'enleva elle s'apperçevait qu'il la regardait alors elle lui fit un énorme sourire en rougissant:

-" P-Pardon...^^ j-je les aient vus...ils a-arrivent..."

Malgrès le fait qu'elle se sente bien elle n'arrivait toujours pas à parler correctement, sans trébucher sur chaques mots...un problème... avant que le professeur n'eut le temps de répondre la porte qui menait aux vestiare s'ouvrit et les trois garçons qui parlaient dans le couloirs en sortirent, continuant de dévisager Aiko qui rougit et piqua du nez. Grâce à la présence commune du professeur elle ne tremblait pas, comme rassurée. Les garçons s'assiret à l'autre bout du banc, continuant à parler dans son dos. Elle ne bougeait plus, essayant d'écouter ce qu'ils se disaient, mais bon sang! C'est qu'ils étaient discrets! Seuls leurs gestes et regards trahisaient leurs paroles presque non-dites telleent elles étaient basses. Aiko n'en pouvait plus. Elle préssisa donc au seinsei qu'elle allait chercher un elastique dans le vestiaire, toujours en butant sur les mots qui reffusaient de sortir de sa gorge; ce qui provoqua des rire chez les garçons et elle crut entendre un << C'est une begue?>>. Cette remarque qu'elle n'était pas censsée entendre lui mitles larmes aux bords des yeux et elle se précipitat vers les vestiaires en essuyant ses lrmes d'humiliation que personne n'avait dû voir, du moin elle le penssais et en était convaincue. Une fois toute trace de tristesse sur son visage effacé elle ouvrit le vestiaire des filles. Les regards et encore les regards, plus un grands silence, essayant d'avoir l'air naturelle et prit un elastique dans les poches de son manteau, innocement. Les filles formèrent un petit groupe, l'une d'elle avait un portable à la main, et semblait attiser tout l'attention du groupe. Et vas-y qu'elles pialliaient dans un bruit tellement assourdissant qu'Aiko n'y comprennait rien. Soudain la fille "Bob l'Eponge" rentra dans la pièce, quand elle apperçut le goupe de filles et ce qui apparement était son portable . Elle leur demanda ce qu'elles faisaient, celles-ci lui retorquèrent un "rien" peu convainquant puis Bob récupéra son telephone et s'apperçut que ces pimbêches regardaient ses messages... elle commença à ce mettre en colère pendant que les autres folles sortirent de la salle. Elle s'apperçut enfin de la présence d'Aiko, et lui fit signe de venir. Aiko s'excusa de ne pas les avoir arrêtées. La jolie jeune fille blonde lui sourit, lui disant que cella n'était rien. Aiko s'en voulait quand même mais la Bob l'épongeuse se présenta: Karin Hanamatsuri, tel était son nom... Aiko sourit, la voix de Karin était très aïgue mais pas gênante, Elle commença à lui expliquer le pourquoi du comment sur une seule et même phrase:

-" Je sort avec l'ex petit copain de cette fille..."

Aiko se contenta de prendre un visage surprit et ressortit du couloir son amie à ses côtés... Elle rougit, elle penssait qu'elle allait devoir s'expliquer mais Karin la rattrappa, ce qui la soulageat.

-" Excusez nous monsieur, nous avons eu un lèger problème dans les vestaires..."

Elle jetta un regard accusateur vers l'autre imbécile qui la regarda de haut...comme si elle pouvait se le permettre, elle était assise pas terre...-_-' x). Sur-ce Aiko et Karin sasseillèrent prudement sur le banc, là où Aiko se trouvait il y a quelques minutes, les garçons lui avaient gentillement laisser la place...
Revenir en haut Aller en bas
http://Prononce-mon-nom-et-tu-dis-un-truc-de-fou.xD
kurosaki
Le terrible et gaffeur prof de Gym
kurosaki

Masculin Nombre de messages : 183
Age : 28
Ou vous êtes? : Je n'en sait trop rien.
Vos loisirs : Faire souffrir les autres.
Votre humeur : Déchirante!!!
Date d'inscription : 16/03/2009

Feuille de l'élève
Biographie:
Ami / Amour: Squall leonhart (ami)
Nom et prénom: Ustiru Kurosaki

La gym,la gym la plus mortelle. Empty
MessageSujet: Re: La gym,la gym la plus mortelle.   La gym,la gym la plus mortelle. Icon_minitimeVen 10 Avr - 21:43

<<Ce n'est pas grave, se qui m'importe c'est que vous soyez tous la.>>

Il voulut se faire entendre mais personne ne l'ecoutait.Alors il troua le mur.tout le monde se figea,appart trois idiots,Kurosaki se dirigea vers eux et leur demanda.

<<Bon vous me faites 50 pompages les trois petits idiots.>>

Ils continuerent a l'ignorer.Alors Kuosaki les envoya voltiger dans les airs,ils atterirent sur le mousse,puis se releverent et firent les 50 pompages.

<<Maintenant que vous connaissez un des chatiment,meme si celui-la etait minime,j'espere que vous retiendrez la lecon vous trois.>>

Dit-il avec un sourire narquois.Certains eleves afficherent un sourire qui disait surement"Yes".Une fille leva la main et demanda.

<<Les rumeurs disent que vous ne frappez pas les filles,c'est vrai.>>

Kurosaki lui sourit comme pour dire oui,la fille fille s'adressa a la foule et leur dit.

<<Venez on n'a rien a craindre les filles,pourquoi n'irions-nous pas prendre un bol d'air?>>

Kurosaki se dit que dans cette classe il n'y avait que des remues-menages.Bref,toutes les filles se leverent appart Aiko qui chuchotait a l'oreille de son amie,se qu'elle devait surement dire a son amie c'est de ne pas suivre la foule.Kurosaki avertit les filles que si elles ne s'asseyaient pas directement,elles auraient 0/30 a la cote du bulletin.Toutes les filles se rasseyerent appart une,la remue-ménage.Elle srtit de la salle en jurant.

<<Je vous conseille de ne pas suivre son comportement,sinon il y aura beaucoup d'echecs en sport.>>

Le silence regnait dans la salle,puis Kurosaki se dirigea vers les 3 petits idiots et leur demanda.

<<A combien en etes vous mes eleves?C'est facile hein,courage,apres vous m'en erez encore 25,et vous ressortirez d'ici plein de muscles et de sueur sur le front.>>

Puis Kurosaki se retourna vers les eleves figes sur les bancs.Il leur demanda de suivre les instructions,au debut faire 25 pompages,on peut soufler mais pas a chaque pompages,ensuite venir chez moi et je vous dirai quel exercice faire.

<<Bonne chance.Et surtout bon courage,parce que le cou ne fait que commencer.>>

Kurosaki se dirigea vers son bureau et s'asseya sur sa chaise,aucun eleve ne bougeait, alors il dit.

<<Qu'attendez-vous?>>

...
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Tachiwa

Aiko Tachiwa

Féminin Nombre de messages : 49
Age : 23
Ou vous êtes? : Au pied d'un Arc-en-ciel entrain de détérer un trésor x)
Vos loisirs : Manger *____*
Votre humeur : Top Moumoutte U_U' =)
Date d'inscription : 05/04/2009

Feuille de l'élève
Biographie:
Ami / Amour: Perschonne =3
Nom et prénom: * Tachiwa Aiko *

La gym,la gym la plus mortelle. Empty
MessageSujet: Re: La gym,la gym la plus mortelle.   La gym,la gym la plus mortelle. Icon_minitimeMer 15 Avr - 14:01

A ces mots Aiko soupira. Puis, la jeune fille le vit donner un coup de poing dans le mur qui fit un énorme trou. Plus personne ne bougeait, on pouvait sentir la tension qui régnait dans le grand gymnase. Les trois garçons du début ne semblait se soucier de ce qui se passait autour et continuaient à focaliser leur attention sur eux même ce qui semblit énerver le prof', puisqu'il s'approcha d'eux et les envoya valser en leur donnant l'ordre de faire cinquante pompages... vraiment curel... heureusement qu'elle n'était pas à leur places, sinon, elle n'aurait jamais put bouger...elle n'était pas capable de faire cinquante pompes par que dix à la suites, pour elle ça aurait relever du défit...
Au non, il avait fllut qu'il disse que cette punition était minime, aaah... ça fait peur quand même é__è'.
Une fauteuse de troubles, celle de toute à l'heure, leva la main, demandant si les rumeurs qui disaient qu'il ne frappait pas les femmes étaient vraies... biensur, il l'avait même dit à Aiko... l'autre tarrée se retourna vers les filles de sa "bande" et annonca qu'elles n'avaient rien à craindre et qu'elles pouvaient sortir prendre un bol d'air. Aiko vit beaucoup de filles se lever, puis Kurosaki menaca et elles se rasseillèrent toutes seule l'écervelée qui sortit du gymnase en prononçant des mots trop .... trop pas bien pour être dits. xD

Le tyran (xD) se dirigeas vers les trois garçons en leurs annonçant qu'après leurs cinquantes pompes il leur en restait encore vingt-cinq ... mais c'est que c'état un sadique celui là! O_O Plus personne n'osait bouger, et Aiko les comprennait très facilement x). Soudai, ce qu'Aiko craignait le plus arriva... des pompes.... vingt-cinq....avec le droit de se reposer entre plusieurs séries mais de toute façon, ça revenait au même puisque on les faisait les pompes xD. Le professeur s'assi sur une chaise, attendant que ses lèves se lèvent. Rien qu'a la phrase qu'il avait prononcer, Aiko comprennait pourquoi ils ne bougeaient pas, surment de peur de voir ce qui allait suivre...

Au bout de quelques secondes Aiko se leva, comme pour voir si certaines personnes allaient la suivre, ce qui fut le cas. Karin se précipita vers elle en regardant derrière, pour voir les garçons le les filles qui la suivaient. Apparement, Des gens raisonnables xD. Alors Aiko se dirigeas vers les tapis et commença à pomper... Aïe, comme prévut, les dix premières furent assez faciles mais elle dû stoper une petite minute avant de recommencer, tout comme son amie d'ailleur. La jeune fille se sentait déja plus sure d'elle, c'était déjà ça.
Les trois garçons avaient déjà terminer leur pompes et commencèrent à se diriger vers le profeseur en copagnie d'Aiko et Karin ainsi que deux autres élèves. La première à prendre la parole fut Aiko, pour une fois...


-" Nous... avons Fi-finis monsieur...."

Même si le fait qu'elle ait du mal à s'exprimer la gênait, elle souriait, comme pour masquer cet forme d'elle même...
Revenir en haut Aller en bas
http://Prononce-mon-nom-et-tu-dis-un-truc-de-fou.xD
Allen Walker
¤ Coeur Pure ¤
¤ Coeur Pure ¤
Allen Walker

Nombre de messages : 171
Ou vous êtes? : ¤ Dans ton coeur ¤
Vos loisirs : ¤ Boum?XD ¤
Votre humeur : ¤ Toujours bonne et sympathique¤
Date d'inscription : 04/04/2009

Feuille de l'élève
Biographie:
Ami / Amour: Squall est mon ami .
Nom et prénom: Allen Walker

La gym,la gym la plus mortelle. Empty
MessageSujet: Re: La gym,la gym la plus mortelle.   La gym,la gym la plus mortelle. Icon_minitimeVen 17 Avr - 0:12

(tu as fais plus de 5 ligne ; ) et si je suis absent , c est que je suis puni 0o m enfin je m incruste la donc je vous laisse )

_________________
La gym,la gym la plus mortelle. 090220070509718990
Revenir en haut Aller en bas
kurosaki
Le terrible et gaffeur prof de Gym
kurosaki

Masculin Nombre de messages : 183
Age : 28
Ou vous êtes? : Je n'en sait trop rien.
Vos loisirs : Faire souffrir les autres.
Votre humeur : Déchirante!!!
Date d'inscription : 16/03/2009

Feuille de l'élève
Biographie:
Ami / Amour: Squall leonhart (ami)
Nom et prénom: Ustiru Kurosaki

La gym,la gym la plus mortelle. Empty
MessageSujet: Re: La gym,la gym la plus mortelle.   La gym,la gym la plus mortelle. Icon_minitimeDim 19 Avr - 14:20

(Tu deranges personne Allen si tu as envie de participer au sujet se sera avec joie,j'espere que t'aime la gym Very Happy )

Kurosaki,etait sur le point de s'endormir,mais quelques eleves vinrent chez lui et demanda la suite,il repondit.

<<Hein?Euh...A oui desole,vous me faites 20 flexions,ensuite,vous me ferrez 25 abdos.Bonne chance.>>

Kurosaki vit les eleves marmonner des jurons,puis il vit Aiko,elle etait epuisee,Kurosaki ne pouvait rien faire sinon on dirait qu'elle etait sa peferee.D'autres eleves vinrent vers lui et il leur donnerent la meme consigne.Il s'ennuyait sur sa chaise,il avait pevu se genre de situation,il sortit des anneaux de fer emmelé,il essaya de faire une sorte de ligne avec,mais il n'y arriva pas,alors il toucha les rebords de l'anneau,il sentit une sorte de petite ouverture.Il se demanda si il n'avait pas eu une sicatrice un jour,puis il passa un des anneauxpar le tres petite ouverture,il etait passé,il comprit le truc.Tous les eleves le regardait,ils avaient surement deja fini,iletait gene,il comprit qu'ils attendaient la suite,il leur dit d'aller s'exercez sur les exercices,il leur montra se qu'il fallait faire,puis il demanda aux eleves de faire des groupes et d'aller vers les exercices,il y avait quelques chamailleries car un groupe voulait faire cet exercice mais un autre voulait aussi e faire,Kurosaki ne s'en mela pas,un exercice etait libre mais il y avait deux eleves seuls,Aiko et son amie,il leur demanda d'aller faire l'execice libre,c'etait le plus dur.La torture commenca!
Revenir en haut Aller en bas
Allen Walker
¤ Coeur Pure ¤
¤ Coeur Pure ¤
Allen Walker

Nombre de messages : 171
Ou vous êtes? : ¤ Dans ton coeur ¤
Vos loisirs : ¤ Boum?XD ¤
Votre humeur : ¤ Toujours bonne et sympathique¤
Date d'inscription : 04/04/2009

Feuille de l'élève
Biographie:
Ami / Amour: Squall est mon ami .
Nom et prénom: Allen Walker

La gym,la gym la plus mortelle. Empty
MessageSujet: Re: La gym,la gym la plus mortelle.   La gym,la gym la plus mortelle. Icon_minitimeDim 19 Avr - 14:52

(Vais participer apres avoir rp a la cour et au dortoir club animation ^^' du moins si je peux ^^)

_________________
La gym,la gym la plus mortelle. 090220070509718990
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La gym,la gym la plus mortelle. Empty
MessageSujet: Re: La gym,la gym la plus mortelle.   La gym,la gym la plus mortelle. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La gym,la gym la plus mortelle.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Résolu] frenesie mortelle et guerrier de khorne?
» Vie ô Vie pourquoi es-tu si mortelle ?
» [Crais, Robert] Mortelle protection
» Clare Cassandra - La cité des ténèbres tome 1, La coupe mortelle
» Amanite & Bolet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Kokuritsu :: Les classe et les cour du lycée Kokuritsu :: Salle de classe :: Gymnase-
Sauter vers: